12 janvier 2010

ETAPE 2

Badoli – Katakpo (147 km) Bon, d’entrée de jeu, nous mettons la barre très haut question difficultés. Des kilomètres et des kilomètres de piste ensablée ! En pleine forêt tropicale, au milieu de cette végétation luxuriante et de ces arbres immenses qui font un majestueux défilé vert où sinue la piste. L’horreur ! Avec les profondes ornières creusées par les énormes semi-remorques chargés de billes de bois et de planches, pas de marge de manœuvre ! Et donc, régulièrement, nous nous retrouvons échoués sur l’un ou de l’autre côté, la... [Lire la suite]
Posté par LoinAilleurs à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 janvier 2010

ETAPE 3

Katakpo – Kenzou (199 km) Première étape symbolique ce soir ! Nous voici au Cameroun ! Pas très loin de la RCA, c’est vrai, environ 150 m, mais tout de même ! Une première frontière franchie ! Et quel plaisir de ne plus avoir, enfin, à croiser tous ces policiers, gendarmes, douaniers, agents des eaux et forêts et leurs multiples et innombrables barrières ! Bon, d’une part, il est vrai, parce qu’à chaque fois que Ptiluc coupe son moteur, je dois le pousser pour redémarrer (Plus que 1 800 km jusqu’à N’Djaména où l’attendra, je... [Lire la suite]
Posté par LoinAilleurs à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 avril 2010

ETAPE 48

S. Alessio Siculo – Soverria Mannelli (235 km) Une bonne tranche de mille feuilles ce matin encore, jusqu’à l’écœurement. Il y a tellement peu de place sur cette côte que les rues sont minuscules, rendant tout croisement quasi impossible entre deux voitures, sans parler des camions ! 30 km donc quasi au pas avec la mer de temps en temps entre deux immeubles et, en face, le continent, la pointe de la botte italienne ! A portée de main ! Ou à portée d’objectif ? Je croise en effet un « espion », que je prends en photo. Vous savez... [Lire la suite]
Posté par LoinAilleurs à 20:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 avril 2010

ETAPE 49

Soverria Mannelli – Palinuro (297 km) Petit déjeuner solitaire dans une immense salle vide mais apprêtée comme pour un festin. Ne manquent que les convives… Rapidement, je fuis le château de l’ogre et retourne chercher mes petits cailloux au milieu des bois. Ciel gris et bas, routes désertes et tortueuses, la forêt noir ne me convient pas, je préfère le mille-feuille à la Policastro ! A propos de gâteau, entrer dans une pâtisserie italienne est un horrible supplice de tantale. Heureusement, comme j’ai une volonté de fer, je... [Lire la suite]
Posté par LoinAilleurs à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,