17 mars 2010

ETAPE 31

Constantine - Tabarka (292 km)

I355356mpressionnant ! Il n’y a pas d’autres mots pour décrire le sombre et profond cañon qui enserre Constantine et sert de décharge sans fond à toutes les maisons accrochées à ses falaises. Le torrent boueux qui serpente en bas ressemble à un ruisseau vu des ponts suspendus au dessus du vide. Vertige interdit ! Quelle beauté ! Le paradis du saut à l’élastique !

Quant au reste de la journée, ce ne fut qu’une alternance sans fin de verts pâturages et de troupeaux de moutons, de larges virages et de poussifs camions, de vent, de brise, de bourrasques et de milliers de cigognes juchées sur leurs pylônes et jugeant que le temps du retour en Alsace n’était pas encore venu.

Une lente journée de retour vers la mer et une nouvelle frontière.

L’entrée en Algérie fut colorée de jaune. La sortie se fit entre bleu et vert.

Et l’ambiance changea.

Tabarka, première ville après la frontière tunisienne, petit port de pêche et station balnéaire. Certainement invivable en haute saison mais presque vide en ce mois de mars. Plus de voiles, ou si peu, sur les cheveux des femmes, de jeunes filles dans la rue, des restaurants proposant autre chose qu’une mauvaise pizza ou une pauvre brochette, des maisons don362_Tabarkat la construction est achevée, des plages propres et sans ordures, de la musique dans les cafés, et plus de policier ! Un autre monde ?

Reste à le découvrir…

Posté par LoinAilleurs à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur ETAPE 31

Nouveau commentaire